Inspiration

La vie est-elle un conte?

Princess_Moana

Les dessins animés et les films d’animation, évoluent: technologie mais aussi profils des héros, telle Vaiana sacrément débrouillarde et aventurière. Loin de la morale des fables de la Fontaine, ils passent tout de même des messages dont certains sont toujours d’actualité et d’autres plus modernes. Je vous propose une citation par mois jusqu’en décembre, petit clin d’œil amusant d’une héroïne de fiction et toujours propice à la réflexion…positive! Bel été à tous, rendez-vous fin août!

 

 

 

 

 

Un chien au bureau

 

Chez PURINA, les hommes et les animaux vivent ensemble. L’initiative de Pets@work permet aux collaborateurs de venir au bureau accompagnés de leur chien: cela détend, crée du lien, développe la cohésion d’équipe et booste la créativité des collaborateurs. Cela fonctionne grâce à quelques règles de vie formalisées dans un kit mis à disposition de toute entreprise qui souhaite se lancer dans l’aventure. Si ça vous tente, visiter cette page où tout est expliqué!

 

 

16 minutes: durée idéale pour décompresser

circulation

Si la durée de votre déplacement pour vous rendre au travail est de 28 minutes ou plus, alors vous passez plus de temps à voyager qu’à profiter de vos congés payés (27 journées de 8 heures) … Il n’est pas surprenant que nos trajets nous pèsent mais une étude américaine a démontré que seulement  7% de travailleurs interrogés souhaitaient zéro temps de trajet. Sans surprise, 52% souhaitent réduire leur temps de trajet actuel. En effet, de savants calculs ont démontré que 16 minutes est la durée idéale pour créer un sas de décompression entre le domicile et le lieu de travail. Tout dépend des conditions bien sûr car vous êtes confortablement assis dans un train à bouquiner ou dans une voiture à vous tenir informé ou écouter de la bonne musique, vous serez reboosté à l’arrivée! Je l’avoue, les trajets me manquent parfois car ma décompression à moi était de trouver l’inspiration sur Pinterest 30 minutes chaque matin. Et vous?

L’inconfort est source d’énergie

risque (2)

Initier une conversation difficile peut devenir incroyablement énergisant! Je l’ai expérimenté récemment en prenant mon courage à deux mains pour expliquer à une collègue combien tout le stress qu’elle mettait sur la table (ou dans mon oreillette) lors de notre conversation nuisait à notre efficacité. J’ai partagé ma volonté de collaborer, de livrer ce qu’on attendait de nous en tant qu’équipe tout autant que mon besoin de faire tomber la pression en adoptant un ton posé, de respirer entre deux phrases et, accessoirement, de sourire! J’ai eu peur de sa réaction mais une fois son contexte expliqué, nous avons redoublé d’efforts et de concentration. Résultat? Nous avons livré en 1 heure ce que nous avions prévu de faire en une matinée!

Les  conversations difficiles ne doivent pas nécessairement être conflictuelles. L’honnêteté et le respect sont indispensables pour être constructif et créer un climat de confiance qui favorise la performance. Et si vous tentiez le coup?

L’horizon recule mais la route est belle

van sur la routeBeaucoup de frustration naît de l’impression qu’on arrive jamais à destination: on souhaite plus de responsabilités, plus de visibilité, plus de challenges, sans jamais atteindre le niveau attendu…d’où le sentiment que l’horizon recule en permanence. Et si la satisfaction venait de la manière de faire la route? Qu’il est intéressant d’apprendre de nouvelles choses, qu’il est grisant de réussir quelque chose pour la première fois, qu’il est gratifiant de mettre son expérience au service des autres pour leur éviter les erreurs que l’on a faites!

J’aime cette photo de van sur la route qui illustre parfaitement comment savourer la manière de faire la route – quitte à ce qu’elle soit même un peu plus lente!

 

L’envie tue l’envie

prioriser

Nous avons tous des projets qui nous démangent ou se bousculent dans notre tête. mais les journées ne font que 24h et le temps file à toute allure! Si vous ne faites pas le tri entre rêves et réalités atteignables en y ajoutant un soupçon d’échéance, c’est un ticket pour la frustration XXL. Et si on mettait cela noir sur blanc pour pouvoir choisir quelques priorités atteignables?

Ecrire ce dont on a envie, sous forme de liste ou de texte nous rend non seulement plus heureux, mais augmente les chances de voir ces projets aboutir. Moi je les dessine, je les mets en couleurs mais chacun a son truc: une liste noire et blanche à la dernière page du cahier de notes est tout aussi efficace et…soyez SMART, comme pour les objectifs au boulot: posez des jalons, réfléchissez à la mesure, détaillez ce qui est motivant et donnez-vous une échéance réaliste. C’est parti!

Manipulez votre quotidien pour positiver!

sport

On peut modifier son environnement pour faciliter l’accès à ce que l’on souhaite et compliquer celui à ce que l’on veut éviter. Vous savez déjà qu’il ne faut pas faire vos courses le ventre vide, vous allez alors faire le plein de gourmandises. Mais ça, c’est la stratégie d’évitement.

Cela marche aussi pour susciter les bonnes habitudes: si vous préparez votre équipement de sport la veille, ce sera plus facile de l’enfiler le lendemain matin! Il est prouvé que tout ce qui prend plus de 20 secondes à mettre en place risque d’être abandonné… Nous pouvons donc manipuler notre environnement quotidien pour qu’il nous encourage : à être en forme, à être bonne humeur (vous vous souvenez de ces calendriers à déchirer avec la blague du jour?), à supporter les transports en commun avec un mug à la main ou de la bonne musique en voiture quand vous affrontez les bouchons.

Vous avez déjà certaines mesures en place, passez à la vitesse supérieure et multipliez autant que possible ces encouragements!